Okapinews.net
PolitiqueProvinceSociétéUne

Kongo Central : 1.588.288 d’électeurs déjà enrôlés à une semaine de la fin de cette opération !

publicite-candidat

Samedi, 11 février 2023-L’opération d’identification et d’enrôlement d’électeurs, dans les 9 provinces qui sont concernées dans l’aire opérationnelle 1 de la République Démocratique du Congo telle que conçue par la CENI, tend lentement mais sûrement vers la fin.

Lancée le 24 décembre dernier, cette opération qui a été prolongée de 25 jours par la centrale électorale qui, somme toute, a pris en considération les plaintes des autorités provinciales suite à l’insuffisance des résultats enregistrés au terme de son échéancier officiel prévu le 23 janvier 2023, a en effet connu un fort engouement.

À tel enseigne que tous les retardataires habitués à attendre le dernier jour, ont finalement décidé d’y souscrire de peur de manquer, le moment venu, leurs cartes d’identité.

C’est ce qui fait qu’à six jours de la fin de cette opération, soit le 17 février prochain, la province du Kongo Central a finalement enregistré 1.588.288 d’électeurs enrôlés sur le 2.373.308 attendus ; soit 68,92%.

Parmi lesquels 807.752 hommes et 780.536 femmes.

C’est ce qui ressort de la toute dernière séance de monitoring présentée par Patricia Nseya, la rapporteur de la centrale électorale.

Cependant, en faisant l’analyse desdits résultats, il est clairement indiqué que les hommes sont beaucoup plus intéressés par cette opération par rapport aux femmes.

Et pourtant, ces dernières, lorsqu’on se réfère à tous les recensements de la population déjà effectués en République Démocratique du Congo, ont toujours été plus nombreuses au détriment des hommes moins nombreux.

C’est autant dire que toutes les activités de sensibilisation menées çà et là par les différentes associations féminines existantes à travers toute l’étendue de la province du Kongo Central afin que les femmes ne puissent s’enrôler cette fois-ci massivement, n’ont été qu’un coup de glaive dans l’eau.

Conséquence inévitable, elles sont encore très loin de figurer dans les institutions où se prennent les grandes décisions d’État et ce, par leur propre faute.

À moins que ces dernières arrivent à surprendre en bouleversant la donne dans les six jours qui restent pour boucler définitivement, dans l’aire opérationnelle 1, cette activité qui a toujours précédé l’organisation des élections en République Démocratique du Congo.

Ce qui, à notre humble avis, paraît un peu difficile mais pas impossible. Surtout lorsqu’on tient compte de l’écart qui sépare présentement le nombre d’électeurs attendus à ceux déjà enrôlés ; soit 785.020.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents