Okapinews.net
DéveloppementProvinceSociété

Kongo Central : la CNPR se mobilise pour traçage des signaux et l’implantation des panneaux le long des artères principales de Matadi !

publicite-candidat

Vendredi, 28 octobre 2022-Dans le souci de réduire davantage le taux d’accidents de circulation devenus monnaie courante à Matadi, capitale de la province du Kongo Central, le gouvernement provincial, sous la férule de Guy Bandu Ndungidi, a mis les moyens à la disposition de la Commission Nationale de la Prévention Routière (CNPR/Kongo Central), afin de permettre à ce service technique de l’Etat placé sous la gestion du ministère des transports, voies de communication et désenclavement, d’exécuter certains travaux à travers les principales artères de cette ville.

Ces travaux visant en effet la réglementation de la circulation routière dans la ville de Matadi en proie, depuis plusieurs mois, aux embouteillages monstres, sont réalisés des mains de maître par les techniciens du service précité placé sous la direction de Jean Zolana Nsumbu et ce, avec le concours de « Congo Parking Service » ayant également l’expertise en cette matière. Question de les terminer au plus vite.

À noter que ces travaux qui sont souvent exercés pendant les jours fériés et les dimanches où les routes semblent être dégagées, consistent aussi bien au traçage, sur la chaussée, des signaux indiquant notamment les différents lieux de passage pour les piétons et pour les engins roulants ; qu’à l’implantation des divers panneaux de signalisation le long de principales artères de Matadi.

Entre autres ceux des signaux indiquant les différents endroits réservés à l’arrêt et au stationnement des véhicules ; mais aussi et surtout ceux où tout engin roulant ne peut accéder.

Selon Jean Zolana Nsumbu, Directeur provincial de la CNPR/Kongo Central, ces travaux qui se déroulent normalement sans anicroche, sont présentement à leur troisième étape.

Celle-ci, a-t-il indiqué, concerne l’axe routier allant du Couvent de sœurs au rond-point 24 novembre, ainsi que celui qui part du Pont Maréchal Mobutu pour déboucher au rond-point Buima dans la commune de Matadi.

C’est autant dire que jusque-là, seuls les tronçons routiers de la commune de Matadi sont ciblés par ces travaux au détriment des deux autres communes de cette ville portuaire. A savoir : Nzanza et Mvuzi. Il y a donc lieu que les décideurs de cette province y pensent également.

D’ailleurs, le souhait de toute la population de cette province aurait été celui de voir aussi le gouvernement provincial faire autant dans d’autres grandes villes et agglomérations du Kongo Central. Car, dit-on, Matadi n’est pas le Kongo Central.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents