Okapinews.net
ProvinceSociété

Kongo Central : près de 80% d’élevages des porcs ravagés par la peste porcine africaine dans la ville de Boma !

publicite-candidat

Vendredi, 1er mars 2024-Boma, deuxième ville portuaire de la République Démocratique du Congo située à 125 kms à l’Ouest de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central, dispose depuis belle lurette des porcheries qui n’ont presque rien à envier à celles que l’on trouve dans le territoire de Kasangulu voire dans d’autres provinces du pays.

Malheureusement, il ne se passe jamais une année sans que cette ville ne soit frappée par une peste porcine qui, somme toute, extermine très souvent de nombreuses têtes de ces mammifères omnivores au museau généralement terminé par un groin, et dont le virus est transporté aussi bien par l’air ambiant que par toute personne humaine ayant visité une porcherie longtemps affectée.

C’est principalement le cas en cette année 2024 où, selon les études menées par des experts vétérinaires locaux, il se dégage que près de 80% d’élevages des porcs disséminés ça et là à travers la ville de Boma, sont aujourd’hui ravagés par cette maladie virale aux conséquences incalculables vis-à-vis des éleveurs de cet espèce d’animaux qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Ces derniers qui ont pourtant pris toutes les dispositions nécessaires afin d’assurer la protection de leurs cochons.
Pour ces experts vétérinaires, une seule solution s’avère indispensable pour protéger ces porcs contre ce virus.

Il s’agit notamment, en premier, de l’observance des règles de l’hygiène profilaxtique qui, du reste, est vivement recommandée tant et si vrai qu’elle demeure, pour l’heure, le moyen le plus sûr de conserver la santé de ces bêtes domestiques.

A cela s’ajoute, ont-ils renseigné, le nettoyage, au jour le jour, des porcheries devant être gardées dans un état permanent de propreté.

Ce qui éviterait à ce que ces animaux soumis à l’élevage ne soient contractés par certaines maladies.

Dieudonné MUAKA DIMBI 

publicite-candidat

Liens Pertinents