Okapinews.net
SociétéUne

Lancement à partir de Kinshasa des activités du mois de la femme !

publicite-candidat

Mardi, 7 Mars 2023-Les activités du mois dédiées à la femme ont été lancées lundi, à partir de Kinshasa en République démocratique du Congo au cours d’une activité organisée par la ministre du Genre, famille et enfant, Gisèle Ndaya Luseba.

« Cette année, le thème est beaucoup basé sur le numérique : « Pour un monde digital inclusif et technologique pour l’égalité des sexes ». Et au niveau national, nous avons jugé d’associer le thème à l’autonomisation de la femme pour la paix et son épanouissement », a révélé la ministre Ndaya Luseba.

Mme Ndaya, a évoqué qu’il est prévu, au programme de cette édition notamment, le renforcement des capacités des femmes, des réunions et salons dans différentes structures, des marches de protestations surtout contre les violences faites aux femmes et à la jeune fille ainsi que la formation sur la participation politique des femmes.

Pour la ministre, ici en RDC, la journée de la femme est encrée dans les mœurs et contribue largement à la vulgarisation et appropriation du concept droit des personnes, de la parité et égalité hommes/femmes, de toutes les couches de la population.

« Il n’y aura pas d’activités festives partout au pays. Le Président de la République va échanger avec les femmes surtout celles des atrocités dans l’Est de la RDC. Nous avons épinglé la situation préoccupante dans l’Est car, il y a la femme qui est la première victime de cette guerre, des enfants ainsi que des hommes », a souligné la ministre Ndaya.

« La femme ensemble avec le ministère du genre demandent qu’il ait la paix. Nous avons prévu à New York de faire appel à toutes les femmes du monde pour accompagner la femme congolaise dans cette lutte pour qu’elle retrouve sa paix car, sans la paix, nous ne parlerons pas de l’autonomisation de la femme et du progrès. La femme c’est le premier vecteur du développement économique », a-t-elle précisé.

Outre, elle a encouragé les structures féminines présentent à ladite cérémonie à axer leurs activités dans l’organisation des ateliers de renforcement des capacités sur le numérique pour réduire la fracture numérique et permettre à la femme d’être actrice du développement.

Rappelons que chaque année en cette période où le monde entier célèbre les efforts des femmes engagées pour l’égalité des sexes, le ministère du genre, famille et enfant réuni les partenaires, la société civile et aussi les points focaux de différents ministères pour présenter le programme du mois de la femme.

Les femmes leaders des provinces sollicitent leurs participations aux activités du 8 mars

 

La délégation des femmes leaders de différentes provinces de la République démocratique du Congo, a sollicité auprès de la ministre du Genre, famille et enfant pour une participation de celle-ci aux différentes activités alignées en marge du mois de la femme, lors du lancement de ces activités.

« J’ai voulu personnellement, participée à cette activité afin de plaider aussi pour la cause de la femme de l’Équateur, car cette province présente sa spécialité avec les femmes Autochtones pygmées concernées aussi par ce mois », a déclaré Mme Élise Bofaya.

La commémoration de la journée internationale des droits de la femme édition (JIF/ 2023) se fera partout en République démocratique du Congo par un dialogue entre les décideurs avec les femmes et une levée des fonds pour la solidarité aux femmes dans l’Est, signale-t-on.

Article tiré de l’ACP

publicite-candidat

Liens Pertinents