Okapinews.net
AlerteSociété

Matadi : la Regideso malade de sa tuyauterie longtemps atteinte par le virus du vieillissement !

publicite-candidat

Vendredi, 15 mars 2024-L’eau, dit-on, c’est la vie !  Cette devise constituant en effet le refrain quotidien des cadres et agents de la Regideso, l’entreprise ayant seule le monopole respectivement de traitement, de la distribution et de la commercialisation de cette denrée indispensable dans la vie d’un homme, se vide de plus en plus de sa substance puisque ne répondant presque plus aux besoins premiers de la population consommatrice sans cesse croissante de la ville de Matadi.

Les investigations menées pour la circonstance sur cette question malheureuse par notre rédaction locale, ont prouvé à suffisance que la principale cause de cette situation que tout le monde déplore est cependant liée au vieillissement, ça et là, de sa tuyauterie datant de l’époque coloniale.

Celle-ci, somme toute, suinte de partout à travers la ville portuaire de Matadi ; occasionnant ainsi l’écoulement des eaux qui, au jour le jour, abîment à petit feu certaines de ses principales artères.

Pour l’heure, les avenues les plus touchées par ce fléau aux conséquences incalculables sont notamment celles de Manteke, Lema et Kinganga situées, tous les trois, dans la commune de Nzanza. Et cela, à l’instar d’autres quartiers encore établis dans les communes de Matadi et de Mvuzi qui, à dire vrai, ne sont pas non plus épargnés.

A travers tous ces quartiers ci-haut cités, la tuyauterie de la Regideso fuitant les eaux à longueur des journées ont cependant donné naissance à des lieux transformés, pour la plupart des cas, en piscines où baignent parfois en pleine journée de jeunes filles et garçons voire certaines mamans qui, sans pudeur et sans gêne aucun, exposent leurs parties intimes au vu et au su des passants qui condamnent avec rigueur ces scènes macabres touchant les mœurs.

Suite au précédent, d’aucuns pensent que des efforts doivent être fournis par les responsables de la Direction provinciale de la Regideso afin de procéder, au plus vite, au remplacement de sa tuyauterie devenue vétuste à travers certains quartiers de Matadi, par la nouvelle.

Ce qui, à en point douter, crédibilisera davantage cette firme en proie depuis aux critiques de toutes sortes de la part de ses nombreux abonnés.

Étant donné que sa tuyauterie longtemps trouée font couler de l’eau dont la qualité laisse pantois plus d’un observateurs puisque remplie des diverses bactéries et autres impuretés à la base des maladies d’origine hydrique que contractent la population sans le savoir.

Il suffirait tout simplement de puiser de l’eau fuitée par la tuyauterie de la Regideso ; la remplir ensuite dans un bassin et l’on se rendra sans nul doute à l’évidence. Car, quelques heures seulement après, on pourrait d’emblée observer , dans le fond dudit bassin, une couche sablonneuse pleine d’impuretés et des bactéries nuisibles à la santé humaine.

Tout compte fait, la situation déplorable qui prévaut au sein de la Direction provinciale de la Regideso étant ce qu’elle est au niveau de Matadi, il appert aux responsables de cette société d’Etat qui sont interpellés de prendre, dès lors, toutes les dispositions qui s’imposent.

Notamment en saisissant la haute hiérarchie de l’entreprise basée à Kinshasa qui, à notre humble avis, devrait à tout prix y remédier dans la mesure du possible. Et, le plus tôt serait le mieux.

C’est aussi le vœu maintes fois exprimé par toute la population de Matadi.

Dieudonné MUAKA DIMBI 

publicite-candidat

Liens Pertinents