Okapinews.net
SécuritéSociétéUne

Nord-Kivu : ce lourd bilan du carnage attribué aux terroristes du M23 à Kishishe !

publicite-candidat

Vendredi, 2 décembre 2022-Au moins 50 jeunes ont été sauvagement abattus par les terroristes du M23 au petit matin du mardi 29 novembre 2022 dans le village de kishishe en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

«les assaillants du M23 ont ignoblement décapité une centaine des civils en représailles d’une lourde perte qui leur été infligé après des violents affrontements contre les groupes armés d’auto-défense et les FDLR» indiquent plusieurs sources locales.

Et de Poursuivre : « pour le moment nous sommes dans un deuil, nous sommes massacrés par le M23, nous sommes abandonnés à notre triste sort» a dit un habitant de Kishishe que nous avons interrogé en pleine fuite et affirme avoir laissé derrière lui toute sa famille et le village en feu.

L’armée confirme ce bilan et déplore ces massacres perpétrés par les rebelles pro-rwandais du M23. Selon le porte parole de l’armée congolaise, le Général Major Sylvain Ekenge, en dépit du cessez-le-feu, Ces assaillants continuent de lancer des assauts contre les positions de l’armée congolaise.

« Les rebelles ont attaqué jeudi les positions de l’armée dans le village de Kalima. Plusieurs autres civils sont aujourd’hui portés disparus ou ont été kidnappés par la horde de terroristes du M23. Il est à déplorer également l’enlèvement et le recrutement forcé des jeunes par le M23 ainsi que l’utilisation des mineurs dans ses rangs» a indiqué le patron de la communication de l’armée républicaine.

Signalons que depuis l’occupation du M23 soutenu par le Rwanda, plusieurs ponts reliant les agglomérations de la chefferie de Bwito et le village de kahumiro ont été coupés par les rebelles pro-rwandais du M23. Ces entités ravitaillaient les populations de Bwito en denrées alimentaires.

Jonathan TSONGO

publicite-candidat

Liens Pertinents