Okapinews.net
EconomieSociétéUne

RDC : Patrick Onoya plaide pour la création d’un ministère de l’investissement dans le prochain gouvernement !

publicite-candidat

Dimanche, 4 septembre 2022-C’est au cours d’un point de presse organisé ce samedi 3 septembre que le président national de la dynamique actions Fatshi 2023, Patrick Onoya a demandé au président de la République de créer un ministère de l’investissement au sein du prochain gouvernement.

Cette demande fait suite à la vision de Félix Tshisekedi qui vise à faire des congolais des millionnaires.

Le président de la dynamique actions Fatshi 2023, a proposé la création de ce ministère au prochain gouvernement pour permettre un développement des investissements au Congo.

« Nous avons toujours apporter notre contribution celui de l’émergence de notre pays, voilà pourquoi nous insistons sur l’urgence d’avoir un gouvernement pro-investissement. Le président de la République est appelé à tout mettre en oeuvre pour créer un ministère de l’investissement au sein du prochain gouvernement », a déclaré Patrick Onoya.

Pour réellement résoudre le problème d’investissement en RDC, Patrick Onoya présente les 3 défis à relever.

« Nous avons des défis à relever avant d’obtenir un gouvernement pro-investissement et pro-social. Premièrement, nous devons relever le défi de l’information, si l’on n’a pas la bonne information sur les projets, il y aura très peu des gens qui vont concrétiser. Deuxièmement, nous devons avoir le secteur bancaire Moreau qui manipule la circulation monétaire et troisièmement, c’est le défi d’investisseurs locaux. Nous devons avoir une classe des investisseurs locaux cela permettra au chef de l’état de produire des millionnaires, voilà pourquoi nous proposons cette solution », a-t-il insisté.

À en croire Patrick Onoya, les entreprises, structures où établissements publics peuvent être à la disposition du ministère de l’investissement. Anadi, agence nationale pour le développement des investissements, anapi réformé, FPI: fond des promotions des industries, société financière et développement sofid, sont des entreprises de l’état qui pourraient être sous tutelle du ministère de l’investissement.

Albert YEMBA

publicite-candidat

Liens Pertinents