Okapinews.net
AlerteSécuritéUne

Clôture de la 4ème promotion de l’École de Guerre de Kinshasa : Le Gouvernement Suminwa met un point d’honneur sur la formation dans les FARDC ! 

publicite-candidat

Mercredi, 10 juillet 2024-La Première Ministre Judith SUMINWA TULUKA a, au nom du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi, présidé ce mercredi 10 juillet 2024 au Centre supérieur militaire, la cérémonie de remise des brevets aux 25 lauréats de la 4ème promotion de l’École de Guerre de Kinshasa (EGK).

C’était au cours de la cérémonie marquant la clôture de la session 2023-2024 couplée à l’ouverture de la nouvelle année académique dans cette école de hautes études militaires.

On compte parmi les récipiendaires 13 Congolais et 12 étrangers originaires entre autres de la Belgique, de la Centrafrique, de la République du Congo et du Togo.
Ces derniers ont suivi les enseignements dans 4 domaines, à savoir : la stratégie et art de la guerre, la vision prospective sur le monde et l’Afrique dans le cadre de la géopolitique , les actions interministérielles ainsi que le leadership.

Pour le commandant Justin Mate, l’un des officiers congolais bénéficiaires de cette formation, ces enseignements devraient permettre aux différents lauréats d’aider leurs gouvernements à juguler toute forme de crise qui sévit dans leurs pays respectifs.

Pour sa part, le Chef d’Etat-major général des FARDC, le Général d’armée Christian Tshiwewe a,dans son mot, salué ce cycle de formations, vision du Chef de l’Etat déterminé à assurer la montée en puissance de l’armée congolaise. Voilà pourquoi, le deuxième pilier du Programme d’Actions du Gouvernement Suminwa consacre la formation régulière des militaires par l’instruction, l’entraînement, la spécialisation et le perfectionnement des troupes, des officiers et sous-officiers ainsi que des instructeurs et formateurs militaires.

Évoquant l’insécurité récurrente dans l’Est du pays, le Vice -premier Ministre, Ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Guy Kabombo Mwadiamvita, a saisi l’occasion pour réaffirmer la détermination du gouvernement à professionnaliser l’ armée congolaise afin de la rendre plus puissante.

« Je prends la parole au moment où femmes et enfants continuent d’être violés et égorgés dans l’Est du pays, au moment également où une partie du territoire est dompté par un agresseur qu’est le Rwanda », a-t-il rappelé.

« La présence de la Première Ministre à cette cérémonie doit être pour nous tous une interpellation et surtout l’expression de l’attachement du Chef de l’État, et Commandant suprême des Forces armées ainsi que celui du gouvernement à la professionnalisation de l’armée et au perfectionnement de ses cadres, gage de la montée en puissance et de la survie de la Nation ».

Présent à la ceremonie, l’Ambassadeur de la France en RDC a, quant à lui, salué la coopération militaire qui existe entre son pays et la RDC ayant permis à ce jour l’internationalisation de cette formation.

Ouverte en 2021 par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, l’ École de Guerre de Kinshasa( EGK) a pour mission de former les futurs cadres des Forces armées de la RDC et de les préparer à assumer des responsabilités d’Etat-major de commandement et de direction au sein de l’armée et à tout autre poste où s’élabore et s’exécute la politique de la défense de la Nation.

Celcom Primature

publicite-candidat

Liens Pertinents