Okapinews.net
EducationUne

EPST : non viables, 2103 écoles privées fonctionnent avec des faux arrêtés et dans des conditions inadmissibles !

publicite-candidat

Mercredi, 22 février 2023-Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi a lancé officiellement ce mercredi 22 février 2023, à peine rentré de Genève, la mise en ligne du répertoire de référence des écoles privées agréées et viables sur toute l’étendue de la RDC.

Cette sobre cérémonie s’est déroulée dans la salle des réunions du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique en présence de Mme le Secrétaire Général à l’EPST et du Directeur national de la Direction Nationale de Contrôle et de Préparation de la paie des Enseignants, DINACOPE.

Prenant la parole, le professeur Tony Mwaba Kazadi a indiqué que ce répertoire qui est une grande première en République Démocratique du Congo, répond aux exigences de la bonne gouvernance dans le sous-secteur, sur l’instruction du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui tient à l’amélioration de la qualité de l’enseignement après avoir consolidé et pérennisé la gratuité de l’enseignement primaire.

 »À date de ce jour, tout celui qui veut connaître combien d’écoles privées agréées qui fonctionnent sur notre territoire et où, il suffit de cliquer sur ce lien pour retrouver ça. Il y a l’arrêté portant la mise en place de ce répertoire de référence des écoles privées agréées », a déclaré le Ministre Tony Mwaba, avant de donner les statistiques.

« Sur 4056 recensées sur toute l’étendue du territoire, seules 1953 présentent des conditions de viabilité; 2103 sont non viables. C’est presque la moitié des écoles privées agréées, a déploré le professeur Tony Mwaba Kazadi qui a démontré en même temps qu’il s’agit  »des écoles qui fonctionnent dans les habitations, trois chambres salons, d’autres à côté des églises ou dans l’enceinte des églises. Le matin, c’est l’école et le soir les mêmes bancs servent pour le culte et même les veillées des prières. D’autres écoles également fonctionnent à côté des bars, des débits des boissons et même dans les boîtes de nuit », s’est indigné le n°1 de l’EPST.

1025 écoles privées agréées, a-t-il poursuivi, fonctionnent sans arrêtés ministériels et enfin, 605 fonctionnent avec les faux arrêtés, a fait savoir le Ministre Tony Mwaba.

Le patron de l’EPST a également déploré le fait que 473 fonctionnent avec un effectif réduit. Normalement et d’après les exigences légales et réglementaires, ce sont des écoles qui ne devraient pas fonctionner, a-t-il fait constater.

Ainsi, a-t-il conseillé :Pour les écoles non viables, il est demandé à leurs promoteurs de s’adresser au Secrétariat général pour connaître la situation de leurs écoles et se mettre en ordre. Un moratoire est accordé aux écoles non viables pour se conformer aux exigences aussi bien légales, réglementaires que de viabilité », a insisté Tony, comme pour dire: »Il y aura désormais, une mise à jour annuelle du répertoire des établissements scolaires publics et privés pour permettre aux parents d’orienter leurs enfants vers les écoles reconnues par l’Etat congolais. Si vous amenez votre enfant dans une école non reconnue, vous allez seul être responsable de votre sort ».

Ce fichier est est mis à profit aussi bien pour les responsables éducatifs que les partenaires techniques et financiers pour leur permettre de savoir avec quel établissement public ou privé collaborer, a indiqué le Ministre Tony Mwaba Kazadi.

L’homme aux grandes innovations a promis que prochainement, il va encore innover avec la mise en ligne de la géolocalisation de tous les établissements scolaires publics et privés. Ainsi, on connaîtra sans efforts l’état de viabilité de chaque école. De même, un autre répertoire reprendra dans les brefs jours, les arrêtés ministériels signés par les ministres nationaux, après leur publication dans le journal officiel.

Invité d’honneur, le Secrétaire Général de l’Association nationale des Promoteurs des Écoles privées Agréées, ASONEPA, Monsieur Muambay Katamba a salué l’initiative du Ministre Tony Mwaba Kazadi de mettre à la disposition de son ASBL ce répertoire. Une grande première, a-t-il souligné, qui va permettre également à son association de bien contrôler les membres. Il a demandé à tous les promoteurs dont les noms des écoles ne sont pas répertoriées de mettre à profit le moratoire des six mois leur accordé pour se conformer aux exigences du Ministère  ».

Avec la Cellule de Communication de l’EPST, le titre est d’OKAPINEWS.NET

publicite-candidat

Liens Pertinents