Okapinews.net
JusticeUne

Justice : Face aux Hauts magistrats de son office, Firmin Mvonde rappelle l’urgence de restaurer l’appareil judiciaire congolais !

publicite-candidat

Mercredi, 15 février 2023-L’Homme reste déterminé à changer positivement l’image ternie de la justice congolaise. C’est dans ce sens qu’il multiplie des rencontres avec tous les services de son office pour donner des nouvelles instructions dans le souci de rencontrer la volonté du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de la restauration de l’appareil judiciaire congolais.

Le Procureur Général près la Cour de Cassation, parce que c’est de lui, a tenu une grande réunion à son cabinet de travail avec les Hauts Magistrats de son secteur.

Pendant près de six heures, Firmin Mvonde a, non seulement prodigué des conseils pour l’amélioration du travail, mais aussi donné des nouvelles orientations pour redorer l’image de la justice Congolaise.

Suivi de dossiers, comportement exemplaire des Hauts magistrats, assiduité dans le travail, amélioration des conditions de vie des magistrats…aucune question importante n’a été oubliée.

« C’est une réunion qui a réuni tous les magistrats de son office. En prélude, Monsieur le Procureur Général a martelé sur l’excellence qui doit caractériser les magistrats de son office.
L’excellence doit s’étendre dans les milieux de travail et même dans nos vies privées. Le parquet général près la Cour de Cassation c’est le panthéon, c’est le sommet des institutions judiciaires, alors les magistrats de son office doivent le reflet de cette grande image, de cette grande institution », a rapporté l’Avocat Général, Vincent BISHIYA.

Selon ses propos, le PG près la Cour de Cassation
a également invité les magistrats de son ressort à la convivialité. Il a profité de l’occasion pour insister sur l’unité, la paix et l’amour qui doivent caractériser les magistrats pour que le travail triomphe.

« Il a axé son allocution sur la marche de notre service en parlant plus de la supervision. Le Parquet général près la Cour de Cassation est un parquet de supervision c’est-à-dire le contrôle des activités des offices inférieures de ce pays, la RDC. Nous devons chercher à savoir ce qui se passe dans des offices inférieures en demandant des dossiers, les déroulement des audiences au niveau de la haute Cour, la communication. Il a également insisté sur la manière dont nous devons nous comporter, la célérité, nos prestations, la déontologie de notre vie de chaque jour parce que nous sommes des magistrats et nous devons nous comporter correctement. Nous devons être le reflet de l’image même de la magistrature pour que les magistrats du rang inférieur puissent nous copier et voir en nous un modèle pour qu’ils puissent nous suivre », a dit l’Avocat Général, Vincent BISHIYA.

À lui de poursuivre « Nous avons eu à bénéficier de beaucoup de conseil de Monsieur le Procureur Général près la Cour de Cassation. Les activités judiciaires, les inspections que nous allons d’ici là entamé au niveau de toutes les institutions et offices inférieures, ce sont des moments académiques pour les magistrats. Nous voudrions, selon le procureur général, à travers son speech, sa vision, la façon dont il entend diriger cette office pendant son avancement, que tous les parquets généraux et tous les parquets de grande instance, même le parquet près les tribunaux de paix, que tout converge selon sa volonté, la manière dont il entend diriger son office et les offices inférieures ».

Assurance santé et amélioration des conditions de vie des magistrats…

Au cours de ces échanges, il était également de parler de l’amélioration des conditions sociales des magistrats du Parquet Général près la cour de cassation.

Les questions relatives à l’assurance santé et celle de paiement des primes étaient également au centre de ces pourparlers qui ont duré plusieurs heures.

« La santé de hauts magistrats était aussi au centre des échanges. Nous sommes des Haut-magistrats, mais nous ne bénéficions pas de la couverture médicale. Il a promis de s’investir pour trouver quand même une structure médicale pouvant nous prendre en charge. En qui concerne les primes de grandes activités judiciaires que nous exerçons au niveau du parquet, il s’impliquera pour qu’il y est de solutions pour que nous puissions nous retrouver et faire un bon travail », a-t-il conclu.

Depuis son arrivée à la tête du Parquet Général près la Cour de Cassation , Firmin Mvonde pose des actes allant dans le sens d’améliorer la qualité de la justice en République Démocratique du Congo.

Kevin INANA

publicite-candidat

Liens Pertinents