Okapinews.net
DéveloppementUne

Kongo Central : à Matadi, Jean Pierre Lihau lance officiellement l’opération d’identification biométrique des agents et fonctionnaires de l’Etat !

publicite-candidat

Jeudi, 13 octobre 2022-Le Vice-premier ministre, ministre en charge de la fonction publique Jean Pierre Lihau, séjourne dans la province du Kongo Central et plus précisément à Matadi où il est arrivé très tard dans la nuit du lundi 10 octobre 2022.

Dans cette principale ville portuaire de la RD. Congo, le Patron de l’Administration publique nationale n’a pas du tout connu de repos. Car, aussitôt qu’il ait présenté les civilités à l’autorité provinciale représentée, pour la circonstance, par le Vice-gouverneur Grâce Bilolo Nkuanga Masuangi, auprès de qui il a d’ailleurs expliqué la motivation profonde de sa mission qui, a-t-il indiqué, consistaient à procéder entre autres au lancement de l’opération d’identification biométrique des agents et fonctionnaires de l’Etat de cette province ; au recensement complémentaire des retraités et rentiers et enfin à la pose de la première pierre annonçant le début des travaux de construction du bâtiment devant abriter très prochainement le siège de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat, CNSSAP.

C’est autant dire que la journée du mardi 11 octobre 2022 a été très chargée pour le n°1 de la fonction publique de la République Démocratique du Congo qui, d’une pierre deux coups, avait pratiquement accompli le devoir pour lequel il a dû abandonner momentanément son cabinet climatisé de la commune de la Gombe à Kinshasa pour le Kongo Central.

C’était à la satisfaction générale de tous les agents et fonctionnaires de l’Etat de cette province qui, grâce aux initiatives combien louables que ne cessent de prendre Jean Pierre Lihau en leur faveur et lesquelles cadrent avec la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, de son côté, tient mordicus à revaloriser la fonction de l’agent public de l’Etat, auront sous peu leur propre établissement public qu’est la CNSSAP devant leur permettre de s’organiser désormais afin de mieux assurer leur avenir ainsi que celui de leurs conjoints et de leurs progénitures.

Etant donné que même s’ils mouraient, la sécurité vitale des membres de leurs foyers respectifs sera d’office garantie grâce à la bonne gestion de l’argent des prestations sociales qu’ils auront obligé de verser mensuellement dans cette caisse.

Le Vice-premier ministre, ministre de la fonction publique, qui a été l’objet d’un accueil chaleureux et patriotique de la part non seulement des membres des partis politiques de l’Union Sacrée de la Nation ; mais aussi et surtout de la Dynamique Jean Pierre Lihau, « DJPL » en sigle, qui, dans un temps record, a pu mobiliser et réussir l’adhésion des centaines des membres en son sein par la seule volonté de sa Présidente Liliane Mavungu Ngoma, a également mis à profit son bref séjour au chef-lieu du Kongo Central pour échanger avec les chefs de division, les chefs de bureau voire l’ensemble des fonctionnaires de cette province représentés par ceux de Matadi.

Il sied de signaler par ailleurs que cette première vague d’identification biométrique des agents et fonctionnaires de l’Etat qui, croit-on savoir, est un long processus devant permettre au gouvernement de la République d’avoir la maîtrise de leurs effectifs réels cible, dans un premier temps, 5 de 26 provinces que compte la République Démocratique du Congo.

Il s’agit notamment des provinces du Kongo Central, du Kwango, du Kwilu, du Kasaï et du Kasaï Oriental.

À noter que reste de provinces, soit 21 au total, suivra de façon progressive.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents