Okapinews.net
SécuritéUne

Maï-Ndombe : Six éléments de la police et de l’armée tués par les assaillants à Kwamouth !

publicite-candidat

Jeudi, 11 août 2022-Le vice-gouverneur de la province de Maï-Ndombe, Maître Jack’s Mbo Mbaka Bokoso a convoqué ce jeudi 11 août, une réunion de sécurité d’urgence. Celà suite à la mort de six agents des forces de l’ordre et de sécurité dans le village Ngambomi, situé à Kwamouth dans la province du Maï-Ndombe la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 août.

La deuxième personnalité de la province indique que le gouvernement provincial du Maï-Ndombe avait envoyé quelques policiers et militaires sur terrain, et ce, pour assurer la sécurité et désarmer les assaillants qui pullulent vers Ngambomi.

Les militaires qui sont allés les désarmer ont été pris en étau par ces assaillants, précise l’autorité.

“Une situation à déplorer. Je présente des sincères condoléances aux familles éprouvées.” dit-il.

Le vice gouverneur annonce par ailleurs que des dispositions idoines ont déjà été prises pour sécuriser toute la population de cette partie du territoire national Congolais.

À en croire ses propos, l’apport des autorités nationales seront aussi important afin d’instaurer une paix durable dans cette partie de la province du Maï-Ndombe où les populations se déplacent du jour au lendemain et d’autres maisons d’habitations sont incendiées.

Pour rappel, parmi les soldats du peuple tombés sur le champ de bataille, on dénombre trois éléments des FARDC et trois policiers.

Ils faisaient partie du renfort dépêché à Kwamouth en proie des violences communautaires opposant les membres des communautés Teke et Yaka.

Blaise MABALA

publicite-candidat

Liens Pertinents