Okapinews.net
CultureDéveloppementEducationNationSociété

Kinshasa : la Rectrice Anastasie Mansanga Maponda et son équipe s’unissent pour rendre l’UPN propre !

publicite-candidat

Lundi 3 juin 2024-Le Comité de gestion, piloté par Mme le Professeur ordinaire Anastasie Mansanga Maponda, a réuni la majorité des exploitants de cette Alma Mater pour échanger avec eux au sujet de la lutte contre la pollution et les autres saletés qui ravagent l’environnement de cette université publique d’État, confrontée à un problème récurrent d’insalubrité avec des déchets qui jonchent les espaces publics du campus.

Des efforts considérables sont entrepris pour lutter contre ce fléau et améliorer la qualité de vie du personnel de l’Université Pédagogique Nationale.

Malheureusement, les pressions semblent toujours insuffisantes pour convaincre la majorité des exploitants, y compris les femmes vendant dans des restaurants de fortune (communément appelés Malewa), les étudiants et le personnel. Mme Mansanga a conscientisé les participants à cette réunion à changer leurs habitudes en matière de gestion des déchets.

Il est à noter que beaucoup continuent à jeter leurs déchets à côté des auditoires, des terrains de football et même sur les passages.

Interrogée par okapinews.net, la Rectrice Anastasie Mansanga a répondu à une série de questions sur la situation :

1. Jusqu’où ira la politique d’assainissement que vous menez actuellement ?
2. Est-il suffisant de mettre en place des systèmes de collecte des déchets ?
3. Faut-il également réfléchir à des actions de sensibilisation pour changer les mentalités erronées et les mauvais comportements ?

Et comment éviter de retomber dans les erreurs du passé?

« Il est impératif de reconnaître que l’assainissement de l’Université Pédagogique Nationale ne peut être accompli uniquement par nos services d’Environnement et ouvriers. Nous devons impliquer tout le personnel de l’UPN. Cela implique la sensibilisation de ce dernier à l’importance de traiter les déchets de manière responsable. Cela pourra passer par la mise en place d’un système de collecte plus régulier, la construction de poubelles dans chaque coin ou encore la promotion du compostage domestique pour chaque exploitant », explique-t-elle.

« Il est également important que ceux qui seront choisis pour accomplir cette tâche travaillent en collaboration avec les équipes mises en place par notre office pour mettre en place une politique d’assainissement durable adaptée aux besoins de ce grand centre d’enseignement supérieur d’État. Cela nécessite une vision claire à court terme ainsi qu’une sensibilisation de tout le personnel de l’UPN », ajoute-t-elle.

Elle conclut son intervention en disant que la lutte contre l’insalubrité ne peut se limiter à une simple politique de la Rectrice consistant à mettre la propreté à la place de son personnel, mais cela doit être le fruit d’une mobilisation collective de tous.

Le Secrétaire général administratif, le Professeur ordinaire Mubedi Ilunga, a donné des éclaircissements en accompagnant la vision de la Rectrice concernant ce fléau.

Le chef de travaux Elie Kazadi Kamango, choisi comme Coordonnateur de l’équipe chargée de rendre l’UPN propre, souligne qu’il est temps de chercher comment redorer l’image ternie sur les réseaux sociaux et réfléchir à une stratégie plus globale pour une université propre et saine pour tous.

Dandy ILUNGA 

publicite-candidat

Liens Pertinents