Okapinews.net
AlerteNationSociété

Kongo Central : cinq mois après sa nomination, le nouveau chef de division provinciale de la communication et des médias enfin installé officiellement !

publicite-candidat

Samedi, 4 mai 2024-C’était au cours d’une double cérémonie marquant, d’une part, l’ouverture du bureau de la division provinciale de la communication et des médias intervenue le 30 avril 2001au Kongo Central et, d’autre part, l’installation officielle de son nouveau chef de division provinciale, Jean Marie Batomene Baku Matoko.

Cette double cérémonie qui avait pour cadre le siège provincial de cette division situé au 3ème niveau du building Dragage abritant presque tous les services de l’administration publique de cette province, a été
présidée par Jean Bampongo Tedia, Chef de division provinciale de la fonction publique/Actifs.

C’était en présence du Président de la corporation des divisionnaires de l’administration publique du Kongo Central, des agents et cadres de cette division ainsi que de quelques responsables des médias tant publics que privés locaux.

Prenant la parole pour la circonstance, le nouveau patron de cette division avait, de prime abord, décrit, de façon succincte, l’historique de cette division qui, selon ses propres dires, a fonctionné, dès le début, avec un effectif de 35 agents seulement parmi lesquels 33 agents et fonctionnaires de l’Etat admis sous statut ; y compris le tout premier chef de cette division, feu François Mukiadi Mfumu-a-Nanga, décédé en 2019.

En 2018, a-t-il expliqué, 4 agents en fin détachement au niveau de la RTNC/Kongo Central, ont été reversés à cette division qui, au cours de la même année, a également vu son effectif être gonflé davantage de 7 autres agents et fonctionnaires admis sous statut et ce, suivant l’arrêté du ministre d’Etat, ministre de la fonction publique portant le nº 131-ME/MIN.FP/2018 ; faisant ainsi décoller définitivement cette dernière division qui, à dire vrai, n’est plus à envier avec d’autres ayant déjà pignon sur rue sur l’ensemble de la province du Kongo Central.

Jean Marie Batomene Baku a ensuite remercié son collègue chef de division provinciale de la fonction publique qui a présidé cette cérémonie.

Entre autres pour avoir été très expéditif dans ses démarches visant l’heureux aboutissement du processus de son installation officielle en qualité de chef de division.

Etant donné qu’après transmission de tous les actes administratifs liés à son dossier entre ses mains, a souligné l’orateur, ce dernier, sans plus tarder, avait directement sollicité, auprès du gouverneur de province, l’établissement des commissions d’affectation collective.

Question, pour lui, de matérialiser au plus vite la volonté maintes fois exprimée par le ministre national ayant la communication et les médias dans ses attributions.

C’est qui a été fait sans anicroche, à la satisfaction générale des uns et des autres.

L’orateur du jour avait, en outre, adressé les mêmes remerciements à l’endroit de ses autres collègues divisionnaires pour l’avoir soutenu, à travers leurs sages conseils, pendant près de 5 ans de son intérim à la tête de cette division et cela, jusqu’à sa titularisation intervenue le 13 novembre 2023.

S’adressant enfin à tous les agents et cadres de sa division, l’homme qui tient à donner un nouveau souffle au sein de cette division, avait tout simplement invité ces derniers à l’amour du travail bien fait et surtout à éviter les diverserments inutiles pendant les heures de travail pour que triomphe à jamais leurs différents services.

Il convient par ailleurs de signaler qu’en dehors du nouveau chef, 14 chefs de bureau de cette même division ayant été longtemps notifiés par la haute hiérarchie de leur ministère de tutelle et dont les noms ont figuré dans cette commission d’affectation collective, ont été, eux aussi, installés officiellement au cours de cette double cérémonie ayant connu un succès délirant.

La clé de voûte de cette cérémonie a été surtout la grande soirée récréative organisée par la division honorée au bar « La Casa » situé au quartier Ciné Palace dans la commune de Matadi à l’intention de tout son personnel ; laquelle a aussi coïncidé avec la clôture, au sein de cette même division, du mois de la femme. Car, dit-on, mieux vaut tard que jamais.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents