Okapinews.net
PolitiqueUne

Autosuffisance alimentaire : Kyabula meilleur élève de FATSHI (Sondage les Points) !

publicite-candidat

Vendredi, 22 juillet 2022-L’Institut Les Points, dans sa tradition, s’inscrit dans la logique du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo d’évaluer de manière sérieuse, chaque trimestre, tous les gouverneurs de province.

Pour ce deuxième trimestre allant de mois d’avril au mois de juin 2022, notre baromètre n’a pas dérogé à la tradition, en examinant les gestions, cette fois-ci, des administrateurs de provinces qui évoluent naturellement bien. Durant cette période, il s’avère que deux gouverneurs se sont démarqués par leurs actions qui sont restées gravées dans la mémoire de la population. Il s’agit de: Jacques Kyabula du Haut-Katanga et Gentiny Ngobila de Kinshasa.

Cela est tout à fait normal dans la mesure où la quasi totalité de nos provinces était sous la gestion des gouverneurs intérimaires ou bien de leurs vices.

Car, leurs titulaires c’est-à-dire les anciens gouverneurs et vice-gouverneurs de ces provinces à problème ont été accusés, pour la plupart, d’incompétence notoire, de mauvaise gestion et de détournement des fonds par leurs assemblées provinciales.

Le 6 mai dernier, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a organisé les élections des gouverneurs et des vice-gouverneurs dans 14 provinces, à savoir: Kasai-Central, Kasal-Oriental, Sankuru, Mai-Ndombe, Lomami, Haut Lomami, Kongo-Central, Haut-Uélé, Maniema, Mongala, Tanganyika et Tshuapa (pour les gouverneurs) ainsi que Kinshasa et Kwango (pour les vice-gouverneurs).

Ce qui nous a poussés à ne pas les évaluer car, depuis l’arrivée du Président de la République Tshisekedi Tshilombo, les animateurs de ces provinces ne se sont pas encore mis normalement au travail. Comme il y a l’avènement des nouveaux dirigeants, on ose croire que le troisième trimestre pourrait connaitre au moins un élan des travaux au niveau de toutes les provinces.

Dans les 12 provinces restantes hormis la province du Lualaba-, les populations connaissent d’énormes problèmes de la logistique à l’économie. Ceci par manque de rétrocession et de caisse de péréquation qui a pour mission de financer des projets au programme d’investissements publics au niveau des provinces. Suite à cette situation, certains gouverneurs ont du mal à réaliser leurs programmes d’actions.

Dans le lot de provinces qui n’avaient pas de conflits, nous n’avons que ces deux gouverneurs Jacques Kyabula el Gentiny Ngobila, qui se battent pour atteindre un degré éminent, pour exceller dans tous les domaines.

Pour ce qui est de la province du Haut-Katanga, les travaux se sont inscrits dans tous les cinq domaines de la vie.

En Politique et sécurité, le gouv’ Kyabula a pu réaliser 7 actions; en Economie 3 actions; en Eau et électricité 6 actions; en Infrastructure 19 actions et en Social 7 actions. (voir graphique 1)

Aujourd’hui, grâce au gouverneur Jacques Kyabula, avec le soutien du Chef de l’Etat Tshisekedi, le Haut-Katanga est la seule province de la République démocratique du Congo qui peut subvenir à l’autosuffisance alimentaire à partir du programme de mais. Un programme initié par lui-même le gouverneur Jacques Kyabula. Pour cette saison (deuxième trimestre), la province attend plus ou moins 85.000 tonnes de maïs.

La province du Haut-Katanga a symboliquement lancé la récolte au village agricole de Kasomeno à plus de 100 Km de Lubumbashi. Donc, c’est possible, pour le Haut-Katanga, de ne plus dépendre de l’extérieur et de faire de cette province le grenier de la République démocratique du Congo. Des infrastructures routières aux constructions de bâtiments, la sécurité, le social… Aucun domaine n’est laissé pour compte (voir tableau des réalisations des gouverneurs) Le gouverneur Jacques Kyabula continue de bénéficier de la confiance de la population à hauteur de 74,5%.

Concemant la ville de Kinshasa, le gouverneur Gentiny Ngobila, très populaire, totalise 4 actions sur le plan politique el sécurité, 6 actions dans le domaine économique, 1 action en eau et électricité, 6 actions dans les infrastructures.

(voir graphique 1) Dans le souci de désenclaver la ville de Kinshasa, le Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka s’est investi dans les travaux de réhabilitation des routes notamment l’Av. Elengesa dont les travaux sont déjà achevés et sera mis à la disposition de la population d’ici peu de jours. KIN BOPETO enregistre également des avancées significatives avec l’opérationnalisation de la plus grande usine de recyclage des déchets (OK-Plaste) d’Afrique centrale, ainsi Kinshasa entre de plein pied dans l’économie verte.

Le lancement des travaux du grand marché ZANDO et les finitions des travaux du Marché Type-K, sont également inscrits dans l’actif du Gouverneur de la ville province de Kinshasa durant ce deuxième trimestre 2022. (voir tableau des réalisations des gouverneurs) Classe deuxième, il totalise 61% d’estime des Kinois sur les réalisation du deuxième trimestre 2022.

publicite-candidat

Liens Pertinents