Okapinews.net
PolitiqueUne

Loi électorale : Ngobila officiellement saisi, les jeunes seront dans la rue pour exiger la vraie réforme !

publicite-candidat

Jeudi, 19 mai 2022-C’est au travers sa lettre Réf.CNJ/BN/PR/WMM N°603/2022 du 18 mai 2022 adressée au gouverneur de la ville province de Kinshasa dont la copie est parvenue à Okapinews.net, le président du conseil national de la jeunesse de la République démocratique du Congo vient de saisir au chef de l’exécutif provincial de la ville province de Kinshasa sur la tenue d’une marche pacifique qu’organisera cette structure non gouvernementale afin de réclamer la prise en compte de leurs revendications sur la réforme de la loi électorale.

« Par rapport à la réforme de la loi électorale, la jeunesse avait amenée sur la table du bureau du sénat et de l’assemblée nationale sa note technique qui reprend les désidératas de la jeunesse réclamant 40% des sièges à compétition jeune aussi, qu’un prétendant ne se représente pas dans plusieurs postes de compétition et non au prorata de 60% et oui au seuil afin de permettre à d’autres jeunes indépendants de compétir « , a indiqué William Mukambila.

Et de poursuivre :  » Hormis ces recommandations, nous avons exigé la réduction de 50% de caution pour les candidatures des jeunes afin d’encourager les jeunes à pourvoir participer à la gestion des entités conformément aux accords des nations unies qui obligent aux Jeunes accéder aux postes de prise des décisions « .

Il a profité de l’occasion pour inviter les jeunes de l’ensemble du territoire national à prendre activement part à cette marche.

« Nous invitons les jeunes de toute l’étendue du territoire national à marcher pacifiquement lundi, 23 mai prochain pour exprimer à travers cette action, leur volonté de servir la nation et surtout leur engagement de participer au processus électoral en se prenant en charge cette fois pour réclamer les droits qui sont les nôtres car nous devons nous engager à n’est plus être les marche-pieds des tierces au scrutin avenir, a-t-il demandé à la jeunesse Congolaise.

Et de poursuivre « Que la jeunesse se prenne en charge en participant massivement aux élections futures afin qu’elle soit élue de manière de participer à l’élaboration des prochaines lois pour le développement de notre pays la République démocratique du Congo car la jeunesse c’est une forte qui possède des potentialités qui sont innovantes mais elle est toujours utilisée comme étant des marches pieds des certains politiciens, précise le président national de la jeunesse Congolaise ».

Dans sa lettre, le président du CNJ a dit non à la manipulation politicienne « car nous voulons construire un Congo avec la jeunesse car la jeunesse est une première ressource que la RDC possède avant d’autres ressources naturelles existantes à notre cher beau pays notamment : l’or, argent et autres comme le prône le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ».

Par la même occasion de la réforme de la loi électorale, dit-il, que la jeunesse soit pris en compte en lui donnant une place de choix dans la société car nos propositions ou note technique avaient précédé le débat sur la proposition de la loi électorale mais avons constaté que nos propositions n’étaient prises en compte lors de la dernière plénière statuant sur l’examen des dispositions de cette proposition de loi, motif de notre présence dans les artères à travers toute l’étendue du territoire national Congolais.

« La jeunesse Congolaise est estimée à plus de 75% de la population Congolaise ne pas prendre en compte cette catégorie importante de la population que nous sommes, c’est une aberration et aussi vendre l’avenir du pays. D’où, c’est maintenant ou jamais que la jeunesse doit être associé à la gestion des institutions et de la chose publique », conclut-il.

Cette marche qui se tiendra Lundi, 23 mai prochain à 10 Heures précises partira de limité 1ère rue en passant par le Boulevard Sendwe-Triomphal pour chuter au palais du peuple où un mémorandum sera lu devant la presse puis déposé aux présidents de deux chambres du parlement et aussi, à la présidence de la République.

Skull BMM

publicite-candidat

Liens Pertinents