Okapinews.net
CultureElectionsPolitiqueProvince

Maï-Ndombe : La Notabilité recommande aux élus provinciaux d’opérer un choix judicieux en évitant les injonctions mentorales qui tuent la province !

publicite-candidat

Samedi, 26 mai 2024-En prévision des élections des sénateurs, du Gouverneur et vice-gouverneur qui se tiendront ce Dimanche, 26 mai 2024 à Inongo, la Notabilité de la province du Maï-Ndombe agit comme un seul homme au sein d’une association sans but lucratif dénommée « La Notabilité de la province du Maï-Ndombe » et exhorte les élus provinciaux de cette entité à voter de manière utile pour celui qui répondra aux attentes de la population.

Dans un communiqué conjoint signé par les membres de cette dernière dont une copie est parvenue à Okapinews.net, ces ressortissants de la province du Maï-Ndombe constatent avec amertume que la province est plongée dans une stagnation regrettable depuis son démembrement en 2015.

Ils notent que depuis lors, le Maï-Ndombe est devenu le théâtre de conflits sanglants, notamment dans les territoires de Yumbi, d’Inongo, de Kwamouth, de Kiri et d’autres, tandis qu’à Inongo, le siège des institutions provinciales est devenu un terrain propice au phénomène des Kulunas, devenu extrêmement dangereux et préoccupant, au point que les magistrats ont été attaqués et chassés de la province.

En plus de cette insécurité persistante, la Notabilité note également que les querelles politiques incessantes entre l’exécutif provincial et l’Assemblée provinciale, dues à une gestion du Maï-Ndombe par procuration, ont paralysé son fonctionnement harmonieux pendant près de 10 ans.

Ainsi, la Notabilité de la province du Maï-Ndombe estime que dans ce contexte de violence et de crise institutionnelle permanente, le développement économique et social de la province n’a pas été possible pendant toute cette période.

C’est pourquoi, à l’approche de l’élection du prochain gouverneur de la province du Maï-Ndombe, les Notables ont décidé de briser le silence et de rappeler aux élus provinciaux du Maï-Ndombe leur devoir de sauver la province et de la libérer de la servitude dans laquelle elle est plongée depuis plusieurs années.

Ainsi, la Notabilité de la province du Maï-Ndombe recommande que le prochain chef de l’exécutif provincial réponde aux profils suivants :

1. Une personne ayant une formation universitaire reconnue, doublée d’une expérience avérée dans la gestion des affaires publiques ou privées ;

2. Une personne dont l’amour pour la province se traduit par des réalisations tangibles à travers les huit territoires du Maï-Ndombe ;

3. Une personne dont la renommée est attestée par ses actions et sa présence sur le terrain ;

4. Une personne engagée à pacifier la province par une réelle réconciliation des différentes communautés qui la composent ;

5. Une personne dont la situation sociale dépasse les besoins de base et qui dispose des moyens nécessaires pour travailler dans la sérénité dans l’intérêt supérieur de la province ;

6. Une personne faisant preuve de leadership dans sa vie personnelle, avec des réussites vérifiables ;

7. Une personne dont la présence à la tête de la province inspire confiance et ouvre la voie à l’espoir pour tous ;

8. Un leader ouvert, attentionné, rassembleur et non conflictuel.

Au vu de la situation actuelle de la province du Maï-Ndombe et des critères énoncés ci-dessus, la Notabilité du Maï-Ndombe recommande aux députés provinciaux du Maï-Ndombe de voter en leur âme et conscience pour le candidat le plus en phase avec ces critères.

La Notabilité se base sur son expérience passée pour formuler cette recommandation, soulignant que le Maï-Ndombe était là où il est aujourd’hui en raison des choix faits par le passé. Il est donc primordial de voter pour l’avenir de la province du Maï-Ndombe et de ses habitants, en mettant de côté les passions et les intérêts personnels.

Blaise MABALA 

publicite-candidat

Liens Pertinents