Okapinews.net
PolitiqueSécuritéUne

Reprise des combats ce mardi : au lieu de libérer les zones occupées conformément au calendrier, le M23 nargue les chefs d’état-major des forces de défense de l’EAC et continue de foncer !

publicite-candidat

Mardi, 28 février 2023-Les combats ont repris tôt le matin de ce mardi 28 février entre les Forces Armées de la République démocratique du Congo, FARDC, et les éléments du M23 dans les collines surplombant la cité de Sake vers le Nord.

Sur terrain, le M23 ne se retire pas des zones occupées tel que recommandé par les chefs d’état-major des forces de défense de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), tenue à Nairobi le 9 février 2023.

C’est en principe ce mardi 28 février que le M23 devrait débuter le retrait de ses positions.

Mais sur terrain, souligne nos confrères de l’Est, c’est tout le contraire qui s’observe. En effet, au lieu de quitter les espaces occupés, les rebelles du M23 poursuivent plutôt l’occupation de nouvelles entités.

« Depuis 2 jours, ils cherchent à occuper la cité de Sake après la prise de Rubaya dimanche », dit un confrère sur place.

Rappelons que la réunion des chefs d’état-major des forces de défense de L’EAC qui s’est tenue à Nairobi le 9 février 2023, avait décidé que le retrait du M23 s’échelonnera sur une période de 30 jours, le jour J étant fixé au 28 février 2023.

Cette même réunion avait aussi décidé d’un cessez-le-feu immédiat par toutes les parties et le retrait de tous les groupes armés locaux et étrangers.

Kevin INANA

publicite-candidat

Liens Pertinents