Okapinews.net
SociétéUne

RDC : FSC TFM remet officiellement la gestion de la dotation à DOT-TFM !

publicite-candidat

Mercredi, 27 décembre 2023-Le mardi 12 décembre 2023 restera marqué dans les annales de Tenke Fungurume Mining (TFM) par la remise et reprise entre le Fonds Social Communautaire de TFM (FSC TFM ASBL), dirigé par Hugo Sinza, et la Donation TFM (DOT-TFM), un organisme spécialisé de l’État congolais qui dorénavant sera piloté par Jean-Bedel Akalo.

Cette remise et reprise officielle du sceptre de gestion de la dotation de 0,3 pourcent du chiffre d’affaire de TFM intervient 13 ans après la création du FSC TFM, qui avait pour but d’appuyer le développement durable des communautés locales.

La cérémonie a eu lieu dans les installations de TFM en présence de plusieurs autorités politico-admiratives.

M. Sinza et M. Akalo, en leurs qualités respectives de directeur exécutif du FSC TFM et président du nouvel organisme DOT-TFM, ont procédé à la signature officielle du procès-verbal.

Par la même occasion, M. Sinza a aussi remis symboliquement à M. Akalo les documents administratifs du Fonds social communautaire de TFM sous le regard de différentes parties prenantes présentes dans la salle.

C’était une atmosphère à la fois de joie mais aussi de nostalgie pour l’équipe du FSC TFM qui a fait ses adieux à ce qui, autrefois, était la raison de sa fierté.

Étaient présents à cette cérémonie, M. le CPO de TFM, Wu Shenggen, représentant le directeur général de TFM ; le bourgmestre de la commune de Fungurume, M. Kaleng Ntamb ; Mme Lydie Masengo, directrice provinciale adjointe du Fonds national de promotion et de service social (FNPSS) ; M. Jean-Luc Rumej, chef de bureau de la division des mines, représentant le chef de division des mines de la province du Lualaba; les autorités coutumières de la place ainsi que le doyen du premier conseil d’administration du FSC TFM, M. Katwe Teba, et quelques membres de la société civile.

Dans son mot de circonstance empreint d’émotion, le directeur exécutif du FSC TFM, M. Hugo Sinza, a remercié son équipe de vive voix pour le travail inlassablement accompli dans l’intérêt des communautés locales.

M. Sinza, a ensuite reflété sur le parcours et les défis auxquels le FSC TFM a fait face aux cours des dernières années, avant de faire lumière sur les innombrables réalisations qui font aujourd’hui la fierté du FSC TFM.

« Le Fonds social a investi massivement dans les grosses infrastructures, telles que l’électrification et la voirie. Une sous-station électrique, ainsi qu’un programme d’éclairage public dans la commune urbano-rurale de Fungurume, l’asphaltage des routes à Tenke, font aujourd’hui la fierté du Fonds social », a acclamé M. Sinza.

« L’ensemble de l’équipe du Fonds social est fier de léguer à la DOT-TFM ces ouvrages qui vont permettre aux communautés locales d’atteindre les objectifs du développement durable », a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Wu Shenggen, le CPO, a exprimé les sentiments de fierté pour le jalon franchi par le FSC TFM : « Nous sommes fier que nos pratiques en termes de responsabilité sociétale ont été prises pour modèle et référence par le gouvernement national, jusqu’à en faire une recommandation légale sur toute l’étendue de la république. Depuis sa création en 2010, jusqu’en décembre 2022, le Fonds social a bénéficié d’une allocation totale de la part de TFM d’une hauteur de USD 54 768 000,165. »

Le FSC TFM se vante de plusieurs réalisations, entre autres, la construction d’une vingtaine d’écoles, des centres de promotion social, des centres de santé, des réseaux de desserte d’eau potable repartis dans la concession, ainsi que la mise en place d’une bourse scolaire en faveur de la jeunesse locale.

Toutefois, M. Sinza a rappelé que beaucoup reste à faire et a invité la DOT-TFM d’emboîter la vision de développement, de reprendre de là où le FSC TFM a laissé et à exceller, dans l’intérêt de toutes les communautés.

« Nous ne pouvons souhaiter à la DOT-TFM que de continuer utilement cette œuvre de développement, de faire mieux et vite, d’innover, de redoubler d’effort, car tout est possible », a conclu M. Sinza.

La DOT-TFM, héritière des ouvrages du FSC TFM, a sans équivoque loué le travail qu’a abattu TFM à travers le Fonds social.

« Notre reconnaissance s’adresse à la société TFM, qui a su prendre les dispositions pour s’acquitter merveilleusement de son devoir de responsabilité sociétale, et n’a pas hésité à s’aligner dans le processus de dotation de 0,3 % du chiffre d’affaire dont elle est initiatrice et inspiratrice sur le plan national. TFM n’a pas hésité à remettre entre les mains de la DOT-TFM les projets qu’elle a initiés à travers sa fondation au profit des communautés », a confié M. Akalo, président de la DOT-TFM.

M. Akalo a aussi souligné que le modus operandi de l’organisme sera différent quoique poursuivant les mêmes objectifs, ceux de développer les communautés riveraines.

« Nous rappelons que nos objectifs restent les mêmes, mais que la démarche diffère. Plusieurs changements vont intervenir dans le processus de réalisation des projets et actions à caractère social, au profit des communautés tant dans le choix des projets que dans la sélection des prestataires », M. Akalo a veillé à souligner.M. Akalo a remercié l’équipe du FSC TFM pour avoir partagé leur expertise.

Pour la part de la DOT-TFM, a promis M. Akalo, elle continuera le chemin du développement des communautés impactées.Initiée par TFM, aujourd’hui, la dotation de 0,3 pourcent est appliquée dans toutes les entreprises minières opérant en RDC, comme élucidé par le code minier révisé.

Maintenant gérée par l’État congolais, la DOT-TFM devrait poursuivre le même but, celui de promouvoir le développement durable des communautés locales impactées par les activités minières de TFM.

publicite-candidat

Liens Pertinents