Okapinews.net
EconomieUne

DGDA Kongo Central : les réalisations des recettes de l’an 2022 évaluées et les projections de celles de l’an 2023 fixées !

publicite-candidat

Mardi, 14 février 2023-Sur instruction de Jeanne Blandine Kawanda, Directrice Générale de la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA), le Directeur provincial de cette régie financière, Alain Tenday, a réuni autour d’une même table, tous les Sous-directeurs et Responsables des postes frontaliers de sa direction provinciale.

Au cours de cette importante rencontre qui avait pour cadre la salle de réunions de la Direction provinciale de la DGDA/Kongo Central située vers Nkala-Nkala au quartier Ciné Palace dans la commune de Matadi, il était question de restituer, à l’intention de ces derniers, les grandes lignes de ce qu’on été les assises tenus tout dernièrement à Kinshasa sous le préside de Nicolas Kazadi, ministre national en charge des finances, et auxquelles ont pris part tous les Directeurs provinciaux de la DGDA.

Il sied de signaler que cette séance de restitution avait essentiellement porté sur l’évaluation des recettes réalisées sur l’ensemble de la province du Kongo Central durant l’exercice 2022 ; mais aussi sur la fixation des projections de celles à concrétiser au cours de l’an 2023.

Car, il a été constaté avec beaucoup d’amertume que la DGDA/Kongo Central avait, durant l’exercice 2022, enregistré des contre-performances dans la mobilisation des recettes dûes au trésor public.

Cela se justifie entre autres par le fait qu’elle n’a réalisé que 78% de ses assignations.

Alors que pour la simple période allant de janvier à juillet 2022, c’est-à-dire avant l’avènement de Directeur Alain Tenday à la tête de cette direction, les recettes pataugeaient autour de 70%. Tandis que des mois d’août à décembre de la même année pendant qu’il est à la commande de cette Direction provinciale, il a pu relever le défi en atteignant 87% des recettes. Un record tout de même.

Ce qui revient d’emblée à dire que les efforts décuplés par l’actuel patron de la DGDA au Kongo Central en vue de la mobilisation des recettes oscillent entre 16 et 17%.

Raison pour laquelle le nº1 de la DGDA dans cette contrée de la RD. Congo qui tient à continuer sur la même lancée, est plus que déterminé à se surpasser pour atteindre les assignations lui édictées par sa hiérarchie.

Et pour y parvenir, il s’attèle présentement à préconiser d’autres stratégies nouvelles visant à mener des actions de plaidoyer auprès du gouvernement central et des autorités du Département des Ports Maritimes afin qu’ils arrivent à améliorer, tant soit peu, la logistique au niveau des ports de Matadi et de Boma devant être dotés des engins de manutention sophistiqués à l’exemple de ceux de Matadi Gateway Terminal (MGT).

Ce qui, à en point douter, va faciliter, à la douane du Kongo Central, la fluidité dans le traitement des dossiers et, éventuellement, lui permettre d’accroître ses recettes.

À noter que pour le Directeur André Tenday dont la maitrise de tous les rouages de la douane ne sont plus à démontrer, plusieurs facteurs, a-t-il enfin révélé, militent aux contre-performances sus-évoquées.

Il s’agit notamment de la suppression, entre mars et mai 2022, de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) spécialement sur les importations des marchandises et autres produits de première nécessité ; l’absence chronique des engins performants de manutention dans les deux grands ports maritimes de la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP) à savoir : Matadi et Boma…etc.

La clé de voûte de cette séance de restitution a été sans contexte la signature, par chaque responsable des postes frontaliers, d’un acte d’engagement dans lequel ils ont tous souscrit pour la mobilisation accrue des recettes dûes au trésor public.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents