Okapinews.net
EconomieJusticeUne

RDC – Impôt sur les bénéfices (IBP): le Chinois TFM risque de fortes pénalités à cause de l’entêtement du Français David ! 

publicite-candidat

Jeudi, 1er septembre 2022-Si en France, on ne joue pas avec le fisc, pourquoi en serait-il autrement en RDC ? De même qu’il faut respecter la procédure fiscale française, de même que la procédure fiscale congolaise doit l’être.

C’est un sujet français qui entêterait le staff de Tenke Fugurume Mining (TFM) à ne pas déclarer ses impôts du 4e trimestre comme il se doit et qui a provoqué le bras de fer entre la DGI et cette société minière à capitaux chinois.

Plusieurs sources internes à la société minière basée au Lualaba et même dans la société civile désignent David, de son prénom, comme le responsable de ce conflit entre le fisc et TFM.

Exaspéré, un agent de TFM, sous couvert d’anonymat, fustige cette attitude du Français, qu’il qualifie de paternaliste et de condescendante.

D’après lui, « aucune société ne se comporterait ainsi en France dans son pays. Mais alors pourquoi veut-il induire TFM en erreur comme si la société chinoise était au-dessus de lois fiscales congolaises ?»

Cette attitude rebelle risque de coûter cher à TFM, à l’instar de Glencore, qui a dû payer en 2021 près de 160 millions $ de pénalités au fisc.

Des membres de la société civile, qui suivent le dossier de près, en appellent au Président de la République Félix Tshisekedi pour garantir que la loi fiscale soit appliquée avec rigueur envers TFM mais aussi envers toute autre société quel que soit son statut.

Pour rappel, une autre société minière, Glencore RDC a fait l’objet d’un redressement fiscal record plus de 150 millions $.

CP

publicite-candidat

Liens Pertinents