Okapinews.net
Education

Éducation : La Conept rends public les résultats de sa recherche sur l’indice du droit à l’éducation en RDC !

publicite-candidat

Samedi, 30 juillet 2022-La Coalition Nationale de l’éducation pour tous en République Démocratique du Congo « Conept » a présenté vendredi 29 juillet 2022, les résultats de sa recherche sur l’indice du droit à l’éducation (RTI) en République Démocratique du Congo.

Pour son coordonnateur national, l’indice du droit à l’éducation est une initiative mondiale de la responsabilisation qui vise à garantir à toutes personnes, le droit à une éducation de qualité.

Cette initiative vise en outre à renforcer l’expertise et la capacité de la Société civile et des défenseurs de l’éducation ; augmenter le soutien public et politique pour la réalisation du droit à l’éducation de la fille enceinte et mère adolescente ; à tenir les gouvernements et les institutions responsables de leurs engagements envers le droit à l’éducation et enfin, faire respecter le droit à l’éducation pour chaque enfant et adulte partout dans le monde.

« La problématique de l’indice du droit à l’éducation est conçue pour suivre les progrès des indicateurs clés du droit à l’éducation dans les domaines de la gouvernance et des 4 A à savoir la disponibilité, Accessibilité, Acceptabilité et Adaptabilité « , a indiqué Jacques Tshimbalanga

À en croire ses propos, au terme des résultats, ces indicateurs démontre que l’environnement juridique national à la mise en œuvre du droit à l’éducation et la conformité des lois nationales au cadre international du droit à l’éducation s’est amélioré jusqu’à atteindre 71% alors les efforts de l’État à mettre en place les mécanismes pour contribuer à la réalisation du droit à l’éducation demeure relativement faible avec un score de 56%.

Pour rappel, au regard des résultats de cette recherche, la Conept recommande au gouvernement d’ouvrir effectivement les portes de l’école à toutes les adolescentes (l’éducation des filles enceintes et des mères adolescentes);
doter le pays d’une stratégie pour l’éducation à la paix et en situation d’urgence ou de catastrophe; créer un environnement favorable à l’éducation inclusive par des politiques et des stratégies intersectorielles de lutte contre l’exclusion et renforcer le processus de consolidation de la gratuité et l’obligation scolaire au primaire.

Il sied de noter que la présentation de ces résultats s’est tenue dans un atelier organisé en la salle des conférences du Cepas à Kinshasa / Gombe où plusieurs parties prenantes à l’éducation ont pris part notamment les partenaires techniques et financiers; les syndicats et organisations de la Société civile sans oublier certains représentants des maisons de presse de Kinshasa.

Blaise MABALA

publicite-candidat

Liens Pertinents