Okapinews.net
AlerteElectionsNationPolitiqueUne

Bureau définitif de l’Assemblée nationale : après l’arbitrage de Fatshi, Mbikayi crie à la victoire et lâche « seule la lutte libère » !

publicite-candidat

Vendredi, 17 mai 2024-Comme annoncé par OKAPINEWS.NET, l’arbitrage du Président de la République dans le dossier du choix des animateurs du bureau définitif de l’Assemblée nationale est une victoire pour les Députés révolutionnaires, plus particulièrement Steve Mbikayi qui crie à la victoire.

Pour lui, seule lutte libère. Élu de la circonscription électorale de Mont-Amba, l’homme se réjouit de la décision de Félix Tshisekedi de réorganiser l’Union sacrée dans les tous prochains jours.

Pour Steve Mbikayi, il fallait dénoncer le népotisme qui a élu domicile au sein de la famille politique du chef de l’État.

Tout va se faire en tenant désormais compte des poids politiques et de la géopolitique.

« Nous avons gagné ! Suite à la lutte que moi et les autres députés avons engagée contre le népotisme du présidium de l’Union sacrée et la tricherie dans la composition du bureau de l’Assemblée Nationale, le Chef de l’État a reçu les députés de la majorité et le présidium ce 17 mai 2024 à la cité de l’Union Africaine. Les échanges ont été démocratiques et houleux. Nous avons désavoué le présidium et rejeté le ticket qu’il a imposé au bureau de l’Assemblée Nationale. Le Président de la République en a pris acte. Il a promis la réorganisation de l’USN dans les prochains jours », a-t-il dit sur son compte X.

À en croire ses propos, Fatshi a aussi rejeté le ticket imposé par le présidium et a exigé qu’à partir de ce samedi, le bureau d’âge consulte les présidents des regroupements et qu’il soit mis sur pied un bureau de l’Assemblée Nationale tenant compte du poids politique et de l’équilibre régional.

« Un rapport biaisé a été fait dans la salle présentant les poids politiques de différents regroupements politiques tout en omettant sciemment la PEP-AAAP. Séance tenante, nous avons dénoncé cette tricherie et informé le Chef qu’avec ses 44 députés, la PEP-AAAP vient en 3eme position et mérite d’être représentée au bureau. Comme nous avions prévenu, il n’y aura pas élections des membres du bureau de l’ AN ce samedi 17 Mai 2024. Félicitations à tous ceux qui se sont battus pour cette cause. Seule la lutte libère ! », s’est-il réjoui.

 

ITK

publicite-candidat

Liens Pertinents