Okapinews.net
AlerteFlashNationPolitiqueSociétéUne

Élection du Bureau définitif : Les députés nationaux ne doivent pas vendre leur pouvoir à cinq ou dix mille dollars puisés sur le budget de l’Assemblée Nationale (Steve Mbikayi) !

publicite-candidat

Jeudi, 16 mai 2024-Les voix se lèvent pour dénoncer la dictature du bureau Provisoire de l’Assemblée nationale notamment dans le traitement des dossiers de candidature des candidats au bureau définitif de l’Assemblée nationale.

Après la publication de la liste définitive des candidats, il a été constate que tous ceux qui n’étaient pas sur la liste du ticket de l’union sacrée ont été élagués.

Très en colère, Steve Mbikayi Mabuluki appelle les élus nationaux à redonner de la valeur à la chambre basse du parlement.

« Si les honorables députés entérinent la nomination des membres du bureau définitif rendue publique par l’honorable Mboso , ils conféreront leur légitimité et le pouvoir de la plénière au président de l’Assemblée Nationale. Alors, pendant ce mandat, le bureau votera ou modifiera des lois à leur place; Il nommera les membres de la CENI et les juges de la Cour Constitutionnelle sans passer par la plénière… », a-t-il dénoncé sur son compte X.

À lui de poursuivre « Les députés nationaux ne doivent pas vendre leur pouvoir à cinq ou dix mille dollars puisés sur le budget de l’Assemblée Nationale. Même en URSS sous Staline, les membres du bureau de la Douma d’ État (Parlement) n’étaient pas nommés par un individu ».

Sans détour, le Président du Parti Travailliste parle d’un recul démocratique très honteux.

« La crédibilité de l’ AN se jouera en direct du palais du peuple le samedi 18 mai 2024. Le peuple nous regarde », a-t-il conclu.

ITK

publicite-candidat

Liens Pertinents