Okapinews.net
PolitiqueProvinceUne

Kongo Central-Élection sénatoriale : 62 candidats en lice pour 4 sièges !

publicite-candidat

Jeudi, 4 avril 2024-Comme d’aucuns ne l’ignorent, la République Démocratique du Congo est actuellement dans l’attente de l’organisation du scrutin sénatorial prévu le lundi 22 avril prochain.

Au Kongo Central plus précisément, la liste provisoire des candidats déclarés recevables et irrecevables à cette élection et laquelle a été rendue publique tout dernièrement par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), fixe à 62 le nombre des postulants pour 4 sièges.

À noter qu’aucune candidature n’a été rejetée. Ce qui sous-entend que tous ont répondu favorablement aux critères édictés par la nouvelle loi électorale en vigueur au pays de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Cependant, au regard de la réalité de choses, on retrouve sur cette liste les noms de plusieurs candidats malheureux des élections générales du 20 décembre 2023. Ces derniers qui ont été tout simplement sanctionnés par la population électrice en colère qui leur a tout simplement réglé les comptes.

Les uns, pour l’avoir abandonné à son triste sort et ce, sans raison valable, durant toutes les cinq dernières années qu’ils ont eu à siéger aux parlements tant national que provncial.

Le autres, par contre, pour avoir accumulé plus de deux fois leurs législatures mais sans pour autant prendre parole ne serait-ce une seule fois à l’hémicycle pour soumettre les préoccupations de leurs électeurs et les défendre.

Mais curieusement et toute honte bue, ils tiennent encore de revenir une fois de plus aux affaires sous la casquette, cette fois ci, de sénateur pour combler inutilement la chambre haute du parlement où la sagesse a toujours primé.

Pour les analystes de tous bords, la ruée des congolaises et congolais, originaires du Kongo Central, vers la politique, se justifierait par le fait qu’en RD. Congo, seule ce domaine précité nourrit pratiquement mieux l’homme à l’heure qu’il est.

Par ailleurs, ce qui paraît encore absurde en jetant un coup d’œil rétrospectif sur cette liste des candidats sénateurs, c’est la faible représentativité des candidats féminins. En tout cas, si notre mémoire ne nous trahie pas, c’est pas plus de cinq.

Un autre fait encore non de moindre importance qui mérite d’être évoqué est sans conteste la présence de nombreux candidats déjà élus députés nationaux ou provinciaux, les uns, voire les deux à la fois, les autres, et dont les mandats sont déjà validés ça et là, mais tiennent encore à tenter, sans vergogne, leurs chances aux prochaines sénatoriales comme si tous ces postes ou mieux ces sièges seraient devenus leurs chasses gardés ou leur revenaient de droit.

Et le commun des mortels à se poser la question de savoir le pourquoi de cet égoïsme outré de la part de certains acteurs politiques de cette province chère au Prophète Simon Kimbangu et au Président Joseph Kasa-Vubu.

Face à ces diverses ambitions qui anime la classe politique du Kongo Central, d’aucuns pensent que les hommes politiques congolais ne se font candidats dans les différents scrutins que dans l’objectif de garantir la survie de leurs familles respectives et non pas d’apporter leur pierre de contribution, si modeste soit-elle, à l’émergence de la République Démocratique du Congo.

Dieudonné MUAKA DIMBI 

publicite-candidat

Liens Pertinents