Okapinews.net
Société

Kasaï central : les femmes ministres et parlementaires invitées à mener des réseautages pour faire entendre leurs voix !

publicite-candidat

Vendredi, 23 décembre 2022-Clôture mercredi 20 décembre des travaux de redynamisation de l’antenne provinciale du réseau des femmes Africaines ministres et parlementaires RFAM à Kananga pour le compte du grand Kasaï.

Plusieurs résolutions ont été prises dont certaines recommandent aux femmes ministres et parlementaires en exercice, de militer au sein de leurs institutions, pour rafler une place de choix à la femme africaine.

“Au delà des activités qui cadrent avec les VBG, il y a aussi des questions liées au genre, Il y a des questions liées à la population, à l’environnement
à l’agriculture, l’autorisation et toutes les questions autours de la femme qui freinent son développement. Voilà pourquoi nous voulons que ces femmes qui ont rendu des services loyaux à la communauté du grand Kasaï, qu’elles puissent ne pas disparaître , qu’elles soient toujours présentes dans tous les cas sociaux, qu’elles puissent hausser les voix. C’est ainsi qu’au delà de leurs charges pour l’État, nous voulons qu’elles fassent un grand réseautage et faire des plaidoyers pour les questions de la femme”, a recommandé Nathalie KAMBALA, coordonnatrice pays de l’ONG FMMDI, structure haute de la manifestation.

Ces assises de deux jours entamées du mardi 20 au mercredi 21 décembre étaient axées sur des modalités de redynamisation du RFAM pour le grand Kasaï, porter à la connaissance des participants une explication détaillée de l’historique, les statuts et règlement de la structure et le choix des représentantes de RFAM au niveau des provinces et régions.

Crée en 1995, cette initiative a vu jour en 2004 en RDC, avec comme objectif général, de mener des plaidoyers menés par des ministres et parlementaires femmes, en fonction et honoraires, sur la situation de la femme.

 

Don de Dieu NTUMBA

publicite-candidat

Liens Pertinents