Okapinews.net
DéveloppementProvinceSociétéUne

Matadi : La place « Bon Coin » fait de plus en plus peau neuve !

publicite-candidat

Jeudi, 2 mai 2024-Se trouvant à cheval entre les communes de Nzanza et de Mvuzi, la place « Bon Coin » devenue, depuis plusieurs années, le dépôt de tous les détritus et autres urines et matières fécales en provenance de l’amont de la route de l’avenue Mama Yemo séparant les deux communes ci-haut citées ; sources de diverses maladies que contractaient au jour le jour les populations riveraines, fait de plus en plus peau neuve.

Cela est d’autant plus vrai qu’il suffirait tout simplement de la visiter à l’heure qu’il est pour se rendre à l’évidence.

A dire vrai, si cet endroit qui a fait la pluie et le beau temps à l’époque se métamorphose davantage, c’est grâce à la ferme volonté et à la farouche détermination de Dominique Nkodia Mbete, maire de la ville de Matadi.

Ce dernier, après y avoir effectué plusieurs descentes pour étudier les voies et moyens susceptibles d’y remédier, s’est en effet décidé de s’y pencher en lançant, il y a quelques mois sur financement propre de l’hôtel de ville, les travaux de sa transformations de fond en comble.

Ces travaux ont consisté notamment au bétonnage de la chaussée, à la reconstruction du collecteur longtemps détruit et bouché en vue de faciliter l’écoulement des eaux chariant les immondices et enfin au dépôt des dalleaux faits du béton armé.

À noter que lesdits travaux qui, pour des raisons liées aux élections du 20 décembre 2023, étaient momentanément interrompus avant de reprendre avec force tout dernièrement, se déroulent présentement à pas de géant et tendent lentement mais surement vers la fin.

C’est ce qui fait aujourd’hui la joie non seulement des habitants riverains de cette cellule ambiante ; mais aussi et surtout de ceux de Bruxelles-Nord, de Baobab et de Belvédère qui, pendant l’exécution des travaux, éprouvaient d’énormes difficultés pour atteindre leurs domiciles respectifs.

Car, les taxis et motos desservant cette ligne étaient contraints d’emprunter d’autres voies secondaires pour atteindre leurs destinations et cela relevait d’un parcours du combattant.

Selon l’autorité urbaine approchée, cet endroit sera sous peu réouvert officiellement à travers une cérémonie déjà en gestation à la mairie de Matadi.

Question, pour Dominique Nkodia Mbete, d’en profiter pour prodiguer de sages conseils aux populations des maisons longeant l’avenue Mama Yemo ayant acquis les salles habitudes de jeter leurs déchets ménagers et autres saletés dans la rigole de cette avenue et ce, en lieu et place d’utiliser leurs propres dépotoirs.

Dieudonné MUAKA DIMBI

publicite-candidat

Liens Pertinents