Okapinews.net
JusticeUne

Justice : en présence de Firmin Mvonde et Dieudonné Kamuleta, Jonas Bikwayi, usurpateur d’identité d’un Magistrat, condamné à 5 ans de service pénal pour faux et usage des faux !

publicite-candidat

Jeudi, 5 octobre 2023-Dans sa détermination de redorer l’image ternie de la justice congolaise, Firmin Mvonde Mambu se déplace partout où il faut pour démontrer sa ferme volonté de travailler pour un véritable état de droit. C’est dans ce cadre que le Patron de la Cour de Cassation a participé à une audience foraine en flagrance du Tribunal de Paix de Kinshasa Gombe qui a eu lieu mercredi 4 octobre 2023 à l’Université Protestante au Congo, UPC en sigle dans la commune de Lingwala.

Cette audience a mis en cause le Ministère Public et la partie civile Mbuyi Mukendi Guelord contre Mr jonas Bikwayi.

Ce dernier poursuivi pour 3 chefs d’accusation a savoir : faux et usage de faux ; usurpation de nom et usurpation de fonction a été condamné à 5 ans de servitude pénal principal.

Pour la petite histoire, le prévenu Jonas Bikwayi se faisant passer pour un Magistrat a pu confectionner un faux en l’occurrence une carte d’électeur avec laquelle il a réussi a soutiré plusieurs avantages entre autres le salaire d’un mois de la partie civile Mbuyi Mukendi Guelord.

Dans son réquisitoire, le Ministre Public a eu à requérir pour l’infraction de faux en écritures et son usage, la peine maximale de 5 ans. Pour l’usurpation de nom, la peine de 3 mois et pour l’usurpation de fonction publique, la peine de 2 ans avec le dommage et intérêts a attribué à la partie civile de l’ordre de 3.000.000 Franc congolais.

Dans son jugement rendu tard dans la nuit, le Tribunal de Paix de Kinshasa Gombe a condamné le prévenu Jonas Bikwayi à 5 ans de servitude pénale principale; à la confiscation et à la destruction de toutes les fausses pièces ; au paiement de dommages et intérêts à la partie civile de l’ordre de 5.000.000 de franc congolais.

Le tribunal a également mis tous les frais d’instance à charge de ce dernier.

Plusieurs autorités judiciaires ont rehaussé de leurs présence sur cette audience qui a commencé à 17h30 et à pris fin à 22h00.

Rappelons que le Procureur Général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde et le Président de la Cour Constitutionnelle, Dieudonné Kamuleta étaient présents pendant toute la durée de l’audience. C’est effectivement ce qui démontre le souci de ces deux personnalités de redresser l’appareil judiciaire congolais.

OKAPINEWS.NET

publicite-candidat

Liens Pertinents