Okapinews.net
DéveloppementNationSociétéUne

Kinshasa : dans le cadre de sa fondation, Barbara Kanam vole au secours de plus de 200 enfants en situation difficile dans un centre catholique à Lemba !

publicite-candidat

Mardi, 8 août 2023-Femme de terrain, Barbara Kanam ne cesse de faire parler d’elle. Nouvellement nommée DG du Fonds pour la Promotion Culturelle par le président de la République, la Diva Africaine demeure cette femme avec un grand coeur. Dans son combat de tous les jours, le soutien des orphelins et enfants en situation en situation difficile demeure son cheval de bataille.

Si la prise en charge de ces enfants figurent parmi les grands objectifs de son organisation, la formation et la réinsertion professionnelle demeurent par ailleurs le pilier.

Ces différentes actions de coeur sont matérialisées dans le cadre de sa fondation dénommée l’Œuvre de Suivi d’Education et de Protection des Enfants de la Rue, OSEPER en sigle.

Voilà pourquoi, accompagnée des membres de sa fondation, la toute nouvelle Directrice Générale du Fonds de Promotion Culturelle a effectué une descente ce lundi 7 août dans un centre catholique comptant plus de 200 enfants dont la tranche d’âge varie de 6 à 17 ans.

Une assistance en vivres et non vivres a été donnée à ces jeunes, aux côtés d’une enveloppe consistante pour répondre à certains besoins urgents et nécessaires.

C’était dans la commune de Lemba à Kinshasa, capitale de la République Democratique du Congo.

Elle s’est dit heureuse d’avoir découvert les talents artistiques de ces nombreux enfants.

« J’ai visité avec les membres de ma fondation, l’Œuvre de Suivi d’Education et de Protection des Enfants de la Rue, OSEPER en sigle, le centre catholique comptant plus de 200 enfants dont la tranche d’âge varie de 6 à 17 ans.
L’encadrement et la réinsértion professionnelle des enfants en situation difficile figurent parmi ses objectifs principaux », a-t-elle déclaré.

À elle de poursuivre « Avec l’aide du révérend père Gabriel Kawanda, responsable des lieux, nous avons pu découvrir les talents artistiques des pensionnaires ».

Occasion faisant le larron, Barbara Kanam lance un appel pathétique aux personnes de bonne volonté pour la matérialisation de la vision de sa fondation.

« L’OSEPER a besoin de notre soutien collectif pour matérialiser sa vision », a-t-elle conclu.

OKAPINEWS.NET

publicite-candidat

Liens Pertinents