Okapinews.net
Education

Nord-Kivu : pas d’engouement lors de la reprise des cours ce lundi à Butembo !

publicite-candidat

Lundi, 4 octobre 2021-Comme prévu par le ministère national de l’enseignement primaire, Secondaire et Technique (EPST), la rentrée scolaire vient d’être effective sur l’ensemble du territoire national Congolais ce Lundi 04 Octobre 2021.

À Butembo dans la province du Nord-Kivu, cette rentrée scolaire n’a pas connu d’engouement dans les écoles publiques tout comme dans les privées.

Dans certaines écoles publiques et privées, il a été constaté une présence très réduite des apprenants, bien que des cas d’absence aient été également noté du côté des enseignants.

Un chef d’établissement scolaire qui s’est confié à Okapinews.net a révélé que les inscriptions des nouveaux élèves n’ont pas aussi jusque-là connues d’engouement comme a toujours été le cas pour les précédentes années.

A l’en croire, la timidité dans la reprise des activités scolaires ce Lundi serait une conséquence logique et directe des menaces de grève proférées par différents syndicats des enseignants qui exigent que leurs conditions de vie soient améliorées.

Toutefois, dans certaines écoles privées et publiques locales, à l’instar du Complexe Scolaire Amkeni, Alpha du Kivu, Apôtre, de l’Institut Henri Pierrard, et Malkia Wa Mbingu les cours ont connu une certaine évolution dès les heures du matin.

Cependant, nombreux des apprenants étaient visibles dans quelques écoles sans uniformes scolaires.

Ce premier jour à Butembo, les inscriptions des apprenants ont été intensifiées dans la majorité d’écoles alors que dans d’autres la journée a été consacrée à l’entretien des salles des classes et des cours.

Pour rappel, le vendredi dernier 1er Octobre, le syndicat des enseignants du Congo (SYECO), antenne de Butembo avait décidé de boycotter cette rentrée scolaire.

Pour reprendre les cours, ce syndicat dit attendre du gouvernement la matérialisation de ses promesses dont la prise en charge des nouvelles Unités et l’amélioration des conditions de vie de l’enseignant, tout en exigeant la suppression des zones salariales.

 

Didy MUHINDO

publicite-candidat

Liens Pertinents