Okapinews.net
EducationUne

ESU : une grève des professeurs d’universités de la RDC en gestation !

publicite-candidat

Mardi, 10 janvier 2023-Une possibilité d’aller en grève en cas du non respect des accords de Bibwa/Nsèle a été évoquée par le « Réseau des associations des professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo » (RAPUICO), dans un document remis lundi à l’ACP, après sa première assemblée générale ordinaire de l’an 2023.

« Les professeurs de la RDC qui, par sursaut patriotique, face à la guerre imposée au pays ont suspendu leur grève, alertent une fois de plus le gouvernement sur les incidences négatives pouvant découler de la non-exécution des accords », a déclaré ce réseau, pour évaluer le niveau d’exécution des engagements pris dans le cadre des accords de Bibwa/Nsele.

Le RAPUICO regrette également de constater le non respect du mot d’ordre du Chef de l’Etat au gouvernement de la République, lors du 66ème conseil des ministres tenu vendredi 26 août 2022, demandant l’exécution avec promptitude les engagements pris à Bibwa/Nsele.

Lors de cette assemblée, différents points ont été analysés notamment le paiement des arriérés de rémunération accumulés depuis janvier 2017, l’acquisition des véhicules par les professeurs de la RDC, la récupération effective du pouvoir d’achat telle que prévue à l’exercice budgétaire 2023 et attendu en ce mois de janvier et la mécanisation graduelle du personnel académique au traitement de base suivant un plan d’assainissement du fichier et à la prime institutionnelle ainsi que l’indemnité de recherche, note-t-on.

L’année académique 2022-2023 a été ouverte officiellement, vendredi dernier, sur toute l’étendue du territoire national à partir de l’Institut supérieur pédagogique de la Gombe (ISP/ Gombe), par le ministre de la Recherche scientifique, José Mpanda, représentant son collègue de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) empêché.

Accord de Bibwa

Un compromis sanctionnant la fin des travaux de la commission paritaire entre les bans syndicaux des professeurs, chefs de travaux, assistants et administratifs des établissements supérieurs d’enseignement publics de la RDC et la partie gouvernementale a été trouvé, le 2 avril 2022, à Kinshasa.

Plusieurs clauses ont été conclues entre les deux parties pour mettre fin à la grève du personnel de l’ESU enclenchée depuis le 5 janvier 2022.

Dans ce compromis, il s’agissait de l’élaboration d’une grille barémique actualisée, de la récupération du pouvoir d’achat, de la réduction des écarts des salaires, de l’octroi dès le trimestre en cours des véhicules aux professeurs, pour compenser le manque à gagner depuis des années, et du paiement d’une prime annuelle de recherche équivalant à 320 USD pour le professeur ordinaire.

Avec l’ACP

publicite-candidat

Liens Pertinents